Coût des études supérieures en établissements publics Français pour les boursiers

779

Le coût des études supérieures dans les établissements publics Français pour les boursiers.

Les droits d’inscription dans les établissements publics d’enseignement supérieur français sont faibles car l’État prend en charge une partie du coût de ces formations dispensées dans les établissements publics.

Coût des études pour les boursiers

Aucun droits d’inscription à payer, qu’ils soient différenciés ou non, pour :

  • Les étudiants qui viennent étudier en France dans le cadre d’une convention de partenariat entre universités qui prévoit une exonération totale des droits d’inscription (comme les programmes d’échanges Erasmus+ notamment) ;
  • Les étudiants titulaires d’une bourse du gouvernement français (BGF) ;
  • Les étudiants titulaires d’une bourse de leur établissement d’accueil, prévoyant une exonération totale des droits d’inscription.
vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

libero. pulvinar sit eleifend Aenean Praesent